Afraxis, Inc. et Servier annoncent leur collaboration sur la plateforme ESP pour la mise au point de nouveaux médicaments du système nerveux central

SAN DIEGO (USA) et PARIS, 30 avril 2013 - Afraxis, Inc. (« Afraxis ») et l’Institut de Recherche Servier (« Servier ») ont annoncé une collaboration non exclusive s’appuyant sur la technologie de la plateforme ESP (Enhanced Spine Platform) d’Afraxis pour le développement de nouveaux médicaments destinés au traitement des troubles du système nerveux central (SNC). La technologie ESP d’Afraxis permet d’évaluer rapidement des réseaux de neurones complexes afin de déterminer l’efficacité et la tolérance précliniques de médicaments dans les troubles du SNC. Cette technologie quantifie et caractérise la morphologie et la maturité des épines dendritiques au niveau des synapses, qui jouent un rôle essentiel dans le traitement de l’information par le cerveau. Les modalités financières n’ont pas été communiquées.

« Servier s’est engagé à mettre au point de nouveaux médicaments dans le traitement de diverses pathologies du SNC », a déclaré Dr Emmanuel Canet, Président de la Recherche et du Développement de Servier. « Afraxis est un leader mondial en matière d’analyse des épines dendritiques. Il met à disposition une mesure sophistiquée et quantifiable de la neuroprotection ».

Dr Christian de Bodinat, Directeur de la Recherche et du Développement sur le SNC, a ajouté : « La technologie ESP permettra à Servier d’explorer tout le potentiel de nos candidats médicaments afin de porter de nouveaux médicaments au stade de développement clinique plus rapidement et avec une plus grande certitude d’action. Servier est très actif dans le domaine de la neurologie, avec deux premiers composés potentiels d’une nouvelle classe de médicaments en cours d’étude de phase II dans le traitement de la maladie d’Alzheimer et cinq autres composés visant à traiter les maladies neurodégénératives en cours de développement préclinique avancé ».

La technologie ESP d’Afraxis s’adapte très facilement à de nombreux modèles de pathologies du SNC et peut être utilisée pour caractériser des profils de maladies, évaluer l’efficacité préclinique d’un médicament et identifier des schémas posologiques optimaux ou des effets indésirables sur le SNC.

« Servier est fortement engagé dans le traitement des pathologies du SNC et son intérêt pour la technologie ESP montre une fois de plus le potentiel de cette plateforme dans la recherche de nouveaux médicaments », a déclaré Carmine Stengone, Président-directeur général d’Afraxis. « Nous sommes ravis de démarrer cette collaboration avec Servier et espérons que notre relation portera ses fruits ».

 

À propos de Servier

Servier est le premier laboratoire pharmaceutique français indépendant, avec un chiffre d’affaires s’élevant à 3,9 milliards d’euros en 2012. Le groupe Servier est présent dans 140 pays, ses principaux produits thérapeutiques étant utilisés dans le traitement du diabète, des maladies cardiovasculaires, des troubles du SNC, du cancer et des maladies ostéoarticulaires. Plus de 25 % du chiffre d’affaires de Servier sont consacrés à la Recherche et au Développement. Servier emploie plus de 20 000 personnes dans le monde, dont près de 3000 dans le secteur de la R&D. Plus d’information sur le site : www.servier.com.

À propos d’Afraxis, Inc.

Afraxis, Inc. est une société de plateformes de développement de médicaments située à San Diego, récemment issue de la scission d’activités d’Afraxis Holdings. Elle s’inscrit dans une dynamique croissante de recherche innovante en matière de neurosciences appliquant des approches techniques et informatiques de pointe aux questions fondamentales des sciences du cerveau qui permettront d’ouvrir de nouvelles perspectives dans le traitement des pathologies du SNC. Afraxis développe et utilise des technologies de criblage à haut contenu de médicaments destinés au traitement des maladies du système nerveux central afin d’évaluer l’efficacité préclinique de traitements potentiels des troubles neurologiques et psychiatriques. Afraxis a mis au point la plateforme technologique ESP (Enhanced Spine Platform), qui permet de quantifier la morphologie et la maturité des épines dendritiques des synapses, dont le rôle est essentiel dans le traitement de l’information par les synapses des neurones du cerveau. Des anomalies du nombre et de la morphologie des épines dendritiques ont été associées à de nombreux troubles du SNC, dont la schizophrénie, la maladie d’Alzheimer, le syndrome de l’X fragile et l’autisme. Afraxis a conclu une alliance stratégique avec PsychoGenics afin de mettre sa technologie ESP au service de l’ensemble des capacités de test et activités de développement de nouveaux médicaments de PsychoGenics.

 

Contact médias chez Afraxis :                                                                 

Heidi Chokeir, Ph.D.

Canale Communications

+1 (619) 203-5391

heidi@canalecomm.com

 

Contact Groupe de Recherche Servier :

01.55.72.60.37

presse@servier.fr

Pour plus de renseignements : www.servier.com