Communiqué de presse du 05/03/2013

Suresnes, le 5 mars 2013

Les Laboratoires Servier ont pris connaissance de l’article publié ce jour dans Le Figaro intitulé « Comment Servier s’attirait les bonnes grâces des experts ». Cet article constitue une nouvelle violation flagrante du secret de l’instruction au-delà des inexactitudes qu’il contient.

Il est incontestable que le Figaro a reproduit de manière incomplète les propos d’Alain Le Ridant, lequel a précisé que les résultats de l’étude Regulate, disponibles fin 2009, étaient nécessaires pour prendre une éventuelle décision de retrait du Mediator.

Au-delà des multiples inexactitudes émaillant l’article, le Figaro révèle une nouvelle fois son jugement partial de cette affaire omettant ainsi de rappeler que Jean-Michel Alexandre a traité en toute régularité et transparence avec l’ensemble de l’industrie pharmaceutique et pas seulement avec Les Laboratoires Servier.

Enfin, les investigations entreprises par la justice n’ont pas permis d’établir que Jean-Michel Alexandre était intervenu à un quelconque titre sur les conditions de maintien sur le marché du Mediator, ce qui est dans le contexte de cette affaire une information de premier ordre.