Les gagnants du Prix SERVIER en Microcirculation 2015 sont Claudia Nussbaum et Sarah Bannenberg.

Le prix SERVIER en Microcirculation est remis tous les deux ans pour récompenser une publication portant sur des travaux originaux, expérimentaux ou cliniques, dans le domaine de la microcirculation et de la biologie vasculaire.

La microcirculation artériolocapillaire joue incontestablement un rôle crucial dans les maladies cardiovasculaires et le diabète. Les taux élevés de morbidité et de mortalité imputables à ces pathologies les placent au coeur des préoccupations de la communauté médicale internationale.

Pour cette 5me édition, le Prix SERVIER a eu un grand succès, comme en témoigne l’excellent niveau scientifique des 14 candidatures. Le jury a désigné Claudia Nussbaum (Munich, Allemagne) et Sarah Bannenberg (Essen, Allemagne) comme vainqueurs, pour leur article intitulé “Sphingosine-1-phosphate receptor 3 promotes leukocyte rolling by mobilizing endothelial P-selectin”, publié dans le journal Nature Communications.

Le Prix (d’un montant de 4 000 €) a été remis aux deux gagnantes à l’occasion du Congrès de l’ESM à Pise, le 5 juin dernier.

La date limite du dépôt des candidatures pour le prochain Prix est le 31 décembre 2016. Les dossiers seront examinés par un comité scientifique incluant des membres de l’ESM. Les scientifiques ayant moins de 40 ans au 31 janvier 2017 sont invités à postuler.

SERVIER, fondé en 1954, est le premier groupe pharmaceutique français indépendant. Il est présent dans 140 pays, avec plus de 21 000 employés dont presque 3 000 en R&D.