Xention et Servier entament la première étude de phase 2 portant sur le XEN-D0103/S66913 pour le traitement de la fibrillation auriculaire

CAMBRIDGE, Royaume-Uni, le 1er septembre 2014 – XENTION LTD (« Xention »), société biopharmaceutique établie à Cambridge et spécialisée dans la découverte et le développement de médicaments antiarythmiques, a annoncé aujourd’hui que le développement de phase 2 de son programme phare sur la fibrillation auriculaire (« FA ») était en cours.

 En 2013, Xention a conclu un accord avec Servier en vue de développer et de commercialiser le XEN-D0103/S66913, un modulateur oral puissant et sélectif du canal potassique cardiaque Kv1.5, découvert et mis au point par Xention pour le traitement de la FA. Selon les termes de l’accord, les droits sur le XEN-D0103/S66913 pour les États-Unis et le Japon restent détenus par Xention ; les droits de commercialisation sur tous les autres territoires du monde sont détenus par Servier. Servier et Xention entreprennent un programme conjoint de développement clinique du XEN-D0103/S66913 comportant deux études cliniques de phase 2 visant à démontrer l’efficacité de ce composé dans la FA.

 La première des deux études de phase 2 prévues, gérée par Xention, est destinée à évaluer l’efficacité et la sécurité d’emploi du XEN-D0103/S66913 chez des patients présentant une FA paroxystique. L’étude sera menée à l’Hôpital général d’Eastbourne, avec à sa tête le Dr Neil Sulke en tant qu’investigateur principal. Il s’agit d’un essai croisé en double aveugle, randomisé, contrôlé contre placebo, portant sur un total de vingt patients souffrant de FA paroxystique, lesquels seront également porteurs de stimulateurs cardiaques implantés, ce qui permettra un suivi continu, battement par battement, de l’efficacité du médicament. S’exprimant sur l’étude, le Dr Sulke a indiqué : « Le XEN-D0103/S66913 est un inhibiteur puissant et sélectif du canal potassique Kv1.5. C’est la première fois qu’un inhibiteur extrêmement sélectif de Kv1.5 est évalué chez les patients présentant une FA ».

Tim Brears, PDG de Xention a indiqué : « Nous sommes très heureux d’annoncer que notre partenariat avec Servier progresse extrêmement bien et que le XEN-D0103/S66913 est en cours d’évaluation dans la première des deux études prévues dans la FA ».

Le Dr Isabelle Tupinon-Mathieu, Vice-Président Recherche et Développement  et directrice des pôles d’innovation thérapeutique cardiovasculaire et métabolique chez Servier, a ajouté : « Nous sommes également heureux d’annoncer que la seconde étude DIAGRAF-IKur, gérée par Servier, est en passe d’être approuvée par les autorités compétentes et qu’elle devrait débuter dans un avenir proche ».

 Outre son programme portant sur le Kv1.5, Xention développe également des antagonistes de Kir3.1/3.4 (IKACh), une autre cible très intéressante pour la FA. Kv1.5 et Kir3.1/3.4 (IKACh) sont tous deux uniquement exprimés dans les oreillettes et représentent des cibles prometteuses pour la mise au point d’agents thérapeutiques à sélectivité auriculaire pour le traitement de la FA.

 

Pour plus d’informations, veuillez contacter :

Tim Brears
01223 493 900
tim.brears@xention.com
Xention Limited                              

Tristan Jervis
020 7203 6740
t.jervis@defacto.com
Defacto                                          

 

Notes aux rédacteurs

À propos de Xention Ltd

Xention est un leader dans la recherche et le développement de médicaments agissant sur les canaux ioniques. La société développe actuellement une gamme de produits innovants pour le traitement de la fibrillation auriculaire, une indication pour laquelle il existe un important besoin médical non satisfait, en ciblant les principaux canaux ioniques. Xention utilise une approche innovante pour découvrir et concevoir des petites molécules thérapeutiques sélectives et puissantes et collabore avec plusieurs sociétés. Dans le cadre de la fibrillation auriculaire, la société met actuellement au point des modulateurs de Kv1.5 et de Kir3.1/3.4 (IKACh), tous deux reconnus comme de nouvelles cibles très prometteuses dans le traitement de cette maladie. Son programme consacré à Kv1.5 fait l’objet d’un partenariat avec Servier pour tous les territoires, à l’exception des États-Unis et du Japon.  Pour plus d’informations, veuillez-vous rendre sur http://www.xention.com.

À propos de la fibrillation auriculaire

La fibrillation auriculaire (FA) est le trouble du rythme cardiaque soutenu le plus fréquent. Survenant chez 1 à 2 pour cent de la population générale, ce taux augmente rapidement avec l’âge. On estime que plus de six millions d’Européens souffrent de cette arythmie cardiaque et, d’après les calculs, sa prévalence devrait augmenter au minimum d’un facteur 2,5 au cours des 50 prochaines années, au fur et à mesure du vieillissement de la population. La FA fait courir un risque d’accident vasculaire cérébral (AVC) multiplié par cinq : sur l’ensemble des AVC, un cas sur cinq est imputable à une FA. Les accidents ischémiques cérébraux associés à cette arythmie sont souvent fatals. Les personnes qui y survivent sont souvent rendues infirmes par leur AVC et présentent une forte probabilité de souffrir d’AVC récurrents. Environ un pour cent du budget de la santé des pays d’Europe occidentale et d’Amérique du Nord est dépensé dans la prise en charge de la FA. Par conséquent, cette maladie présente un problème social, médical et de santé publique qui s’amplifie rapidement et qui nécessite une solution urgente.

 À propos de Servier

Créé en 1954, Servier est un laboratoire de recherche pharmaceutique français indépendant des marchés financiers. Son développement repose sur la recherche constante d’innovation dans les domaines thérapeutiques des maladies cardiovasculaires, métaboliques, neurologiques, psychiatriques, osseuses et articulaires ainsi que le cancer.

En 2013, le laboratoire a enregistré un chiffre d’affaires de 4,2 milliards d’euros.

91% des médicaments Servier sont consommés en dehors de la France.

27% du chiffre d’affaires des médicaments Servier ont été réinvestis en Recherche et Développement en 2013.

S’appuyant sur une solide implantation internationale dans 140 pays, Servier emploie plus de 21 000 personnes à travers le monde.

Le Groupe Servier a contribué à hauteur de 35% à l’excédent de la balance commerciale française du secteur de la pharmacie en 2013.

Pour plus d’informations sur le Groupe : www.servier.fr

Direction de la Communication Institutionnelle:
Tél : 01.55.72.60.37
Email : presse@servier.fr